Défilé des artisans

by admin

Dans le cadre de la célébration de la fête du 1er Mai 2010, les artisans de l'APEA (Association des Patrons et Apprentis) accompagnés par Action Jeunesse et Environnement avaient pris part au défilé organisé par le REVAAP. Dés 10 heures il était difficile de se frayer un passage sur l'axe Tally Boubess à cause de la présence massive des artisans. Sous l'escorte des forces de l'ordre, menuisiers, mécaniciens, tôliers, soudeurs .... avec des pancartes en mains sur lesquels on pouvait lire "Halte aux meubles importés", "Mutuelle de santé et de crédits des artisans", "Cité des artisans", "Village artisanale moderne" avaient sillonné les principales artères de Pikine (Tally boubess, Route des Niayes, Tally boumack) pour attirer l'attention des communautés et décideurs sur les maux dont souffre le secteur de l'artisanat. Les autorités locales qu'ils avaient rencontré durant leur défilé ont promis de faire leur plaidoyer auprès de l'autorité centrale pour la prise en compte de leurs doléances. A noter que c'est la première fois que les artisans de la banlieue organisent un défilé à l'occasion de la fête du travail. Ismaila Diop Assistant au Chef COP de Bene Baraque COP Bène Baraque No Comments »

Atelier-école : Appui à l’apprentissage des métiers

by admin

AJE à travers une recherche-action participative renouvelée, a identifié les principaux défis qu’elle se doit de relever avec les acteurs de l’apprentissage traditionnel des métiers et les partenaires institutionnels. Défis : * Les droits des apprentis sont respectés à travers une amélioration de la qualité de l’apprentissage des métiers et la construction d’une citoyenneté active. * La mutualisation des artisans renforce leurs capacités de production de richesses et de savoirs et contribue à la réduction de la pauvreté et à l’éducation pour tous. * Le modèle atelier-école à travers l’apprentissage traditionnel est connu et intégré à la carte de la formation professionnelle et doté de passerelles pour accéder à des diplômes qualifiants. * La parité genre est acquise par une diversification de l’offre de l’apprentissage des métiers et un accès plus équitable des filles aux métiers traditionnellement masculins. * L’intégration de l’éducation sexuelle et du VIH SIDA dans les programmes de l’atelier-école favorise une nouvelle citoyenneté des jeunes dans leurs communautés. Réalisations significatives déjà obtenues: * 974 apprentis et 125 patrons sont inscrits et suivent le programme dans 20 sites dans les quartiers à Pikine, dans les activités d’éducation de base, de suivi et de perfectionnement de l’apprentissage professionnel. * 300 apprentis et 41 patrons suivent le programme d’apprentissage à Thiès depuis 2004, dans une phase expérimentale des acquis de Pikine * 100 apprentis accompagnés dans la cordonnerie à la médina depuis octobre 2005 * Mise en place d’une caisse d’épargne et crédit pour les apprenti(e)s, et maîtres-artisan(e)s, alimentés par ces derniers. Aujourd'hui ce fonds a un capital de 10 millions de CFA. Les bénéficiaires de ce programme sont au nombre de 5000 apprentis, filles et garçons, et 500 maîtres-artisans dans les zones de Pikine, Thiès et Toubacouta. René Sibomana Concept No Comments »