Jeux et danses, des énergies nouvelles

by Rene

DSCN3259

Quelques enfants jouant….

Les enfants tiennent un discours souvent sourds pour les adultes mais très compréhensibles pour eux-mêmes.  En accueillant les enfants des quartiers environnants du Centre Opérationnel de Bene Baraque, les animateurs veulent donner l’occasion aux enfants de se créer un monde à eux à travers lequel ils observent mieux leurs milieux.

Initiés à la méthodologie de participation RAP, je participe, tu facilites, les enfants savent dessiner et lire leur cartographie. Ils savent ainsi localiser leurs écoles, les parents, tous les services essentiels pour eux tels que les terrains de jeunes, les ballades autour de la plage, les lieux de spiritualité;  ils reconnaissent aussi les endroits dangereux à leur épanouissement.

Je joue, tu joues, nous jouons, tels sont les mots clés des enfants en lutte contre les violences à leur égard.

 rené sibomana

Brèves Commentaires fermés sur Jeux et danses, des énergies nouvelles

AJE parmi les 14 organisations élues par le Fonds Mondial

by Judith Mukamana

ajeLentement mais sûrement, Action Jeunesse & Environnement (AJE) tisse sa toile de partenariat aussi bien au niveau national qu’international.

Le dernier en date est celui que AJE est entrain de mettre en place avec le Fonds Mondial via Intrahealth, une ONG américaine.

Ce partenariat place AJE comme bénéficiaire permettant d’intervenir dans le cadre de la lutte contre le paludisme avec la distribution des moustiquaires imprégnées dans la région de Sedhiou, au sud du Sénégal.

En 2014, après évaluation, AJE est reconduit dans ce partenariat jusqu’en décembre, pour la deuxième année.

Judith Mukamana

Brèves Commentaires fermés sur AJE parmi les 14 organisations élues par le Fonds Mondial

Partenariat Public – privé : AJE et la Direction de l’apprentissage innovent au sénégal

by Rene

IMG_2719

La joie d’apprendre donne l’espoir aux jeunes

L’ONG Action Jeunesse et Environnement (AJE) active depuis plus de 15 ans dans l’apprentissage et la formation professionnelle des jeunes vient de mettre dans son palmarès une nouvelle dynamique avec Le Ministère de la Formation Professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat via la Direction de l’apprentissage. Il s’agit de mettre en œuvre le partenariat public – privé pour l’émergence d’un apprentissage adapté et bien orienté pour les jeunes. Par un protocole-accord, les deux parties s’engagent à mutualiser les idées, les moyens  et les initiatives « pour une meilleure organisation des programmes d’apprentissage. »

Si le partenariat public – privé devient un outil efficace et efficient dans plusieurs secteurs comme les infrastructures,  il doit aussi contribuer à renforcer l’éducation qui constitue un secteur « irriguant » des autres. Le Ministère de la Formation Professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat et AJE ont bien compris et cette initiative vient à son heure au moment où l’emploi des jeunes constitue l’actualité et un défi de taille dans plusieurs Etats Africains.

Cette initiative vient compléter la reconnaissance du modèle « Atelier Ecole ». Comme quoi, c’est sur le bout de l’ancienne corde qu’on tresse la nouvelle ». Bonne nouvelle.

René SIBOMANA

 

 

Brèves Commentaires fermés sur Partenariat Public – privé : AJE et la Direction de l’apprentissage innovent au sénégal

Les photos de la conférence de presse

by admin

Plus de 40 personnes dont des journalistes sont venues au bureau Action Jeunesse & Environnement à Mariste II (Dakar).

Voici le lien pour retrouver les photos de ce moment de rencontre, en cliquant ici.

 

Brèves Commentaires fermés sur Les photos de la conférence de presse

Lancement du guide méthodologique à Dakar ce 21 août

by admin

Capture d’écran 2014-08-15 à 20.12.24OBJET : INVITATION POUR LA JOURNEE DE LANCEMENT DU GUIDE SUR LA METHODOLOGIE DE LA PARTICIPATION DES ENFANTS ET JEUNES «  JE PARTICIPE,TU FACILITES », Résultat des recherches des animateurs et Educateurs Africains et Européens.

Contexte et justification

 En 1985, s’est tenu à Grand Bassam (Cote d’Ivoire), un forum sur « les enfants des rues ». Le défi mondial était de sortir les enfants de la rue. Face à cette situation, les réponses consistaient à placer les « enfants des rues » dans des centres fermés, semi fermés ou des centres d’accueil. Ces solutions n’étaient pas viables pour les raisons suivantes :

  • Ces institutions accueillent un nombre très limité d’enfants
  • Ces enfants sont isolés de leur contexte socioculturel et, par conséquent leur capacité de se débrouiller est étouffée
  • Ces institutions ne sont pas reproductibles, vu le coût élevé par enfant.

Dans un contexte marqué par les raretés, notamment financières, le nombre d’enfants continuait à augmenter pour peu de résultats. C’est pourquoi, le forum de Grand Bassam a remis en question l’approche institutionnelle (foyers et centres d’accueil) pour construire des alternatives adaptées aux contextes socioculturels africains.

Enda Tiers-Monde avait reçu un mandat pour le suivi du forum de Grand Bassam pour trouver une méthodologie plus appropriée avec le concours de différents institutions et chercheurs africain. Ainsi, à partir de 1991, débuta le Programme Régional de Formation devenu en 1994 Programme Africain de Formation à M’Bour au Sénégal.

L’objectif final est de renforcer les enfants pour qu’ils affrontent mieux leurs situations difficiles. Read the rest of this entry »

Brèves Commentaires fermés sur Lancement du guide méthodologique à Dakar ce 21 août